FOOD – Gaijin Ramen Lab

Connaissez-vous Gaijin Ramen Lab ? C’est parisien, c’est le résultat d’une belle aventure entre amis, c’est bon, et surtout c’est dépaysant !

Gaijin Ramen Lab, le projet

Gaijin Ramen Lab, c’est le projet dans lequel se sont lancés Kevin et Pavlé, deux amis qui n’avaient a priori rien à voir ni de loin ni de près avec l’univers de la restauration.
Respectivement avocat et réalisateur, les deux amis ont trouvé un dénominateur commun les poussant à créer un tout nouveau projet savoureux, un peu risqué mais surtout très prometteur : un restaurant de ramens. Mais alors arrive 2020, l’année la plus compliquée du 21e siècle pour bon nombre d’acteurs de la gastronomie.

Du restaurant aux ramens en kit

Kevin et Pavlé ne s’en cachent pas ; leur projet initial était d’ouvrir un restaurant. Comme ils le disent savamment sur leur site : “Life is what happens to you while you’re busy making other plans.” La Covid mettant tout à mal, leur business model se transforme alors et le restaurant tant rêvé devient une cantine servant à produire de nombreux ramens en kit.

À la première lecture, un ramen en kit s’avère un peu compliqué. Le défi du bouillon est à relever… Gaijin Ramen Lab s’en sort très bien grâce à un système savamment pensé : les nouilles, le bouillon et les topings sont tous séparés dans des sachets 100% recyclables qui permettent un conditionnement de qualité.

Pour ceux qui paniquent à l’idée d’avoir une casserole dans les mains, il n’y a aucune raison de rater vos ramens, tout est très bien expliqué sur une petite note dans le kit.

Le Japon dans son bol en 5mn

5 minutes chrono, c’est la promesse de Gaijin Ramen Lab et elle est respectée.

Lorsque vous ouvrez votre kit, vous découvrir la notice “cooking tips” qui vous explique comment cuisiner votre ramen. Il vous suffit d’une casserole et d’un micro-ondes (ou de deux casseroles pour les plus équipés d’entre vous).
🍥 étape 1 : faire cuire les nouilles 1:30 à 1:45 en fonction de votre préférence de cuisson
🍥 étape 2 : faire réchauffer le bouillon, à la casserole ou au micro-ondes
🍥 étape 3 : versez le bouillon dans votre bol, ajoutez vos nouilles et les toppings 
🍥 bonus : si vous aimez les bonnes choses, Gaijin Ramen vous suggère de faire saisir votre chashu

Au cas où, Gaijin Ramen Lab propose des tutoriels sur le site.

Des ramens Made in France

Il y a deux approches des ramens à Paris ; les restaurants plus traditionnels qui habillent la rue Saint-Anne et ses alentours (Sapporo Ramen, Higuma, Hokkaido, Kadoya, etc.) et les restaurants de ramens qui revendiquent une approche Made in France. Des ingrédients sourcés avec minutie (et souvent en circuit court), une valorisation des producteurs et une approche très qualitative (ce qui justifie souvent les prix).

Gaijing Ramen Lab s’inscrit dans cette culture de la “bonne bouffe” qui nous est si chère et applique cela à sa carte. La farine et les oeufs sont biologiques, les viandes sont françaises et issues d’élevages respectueux de la condition animale, seuls les produits exclusivement japonais sont importés.

 

Si vous avez envie de vous improviser chef.fe ramen le temps d’une soirée, on vous conseille fortement de tenter Gaijin Ramen Lab. L’expérience client est très bonne : du livreur (aux couleurs de l’enseigne et non pas Deliveroo, c’est important de le souligner) au dressage en passant par l’ouverture du joli kit, tout donne envie de recommencer !

Informations pratiques :
gaijinramenlab.com
Instagram ici
Facebook ici
YouTube ici

Emilie BOISBOUVIER

Jeune padawan de l'univers geek | In fond of the Punisher & Death Note | Make gif not war.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :