REVIEW – 100 jours avant ta mort

DES JOURS SANS
3.8

En deux mots :

Shōjo pour le moins original, 100 jours avant ta mort est un manga agréable à lire notamment par son ton, tour à tour, comique et dramatique.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

100 jours avant ta mort ou Kimi ga Shinu made Ato 100 Nichi de son titre original, est un manga shōjo de l’auteur Migihara sorti pour la première fois au Japon en 2018. Composée de 6 tomes, la série s’est conclue en 2020 au pays du Soleil-Levant. Le shōjo est publié en France depuis février 2021, dans la nouvelle collection Shojo + des éditions Glénat. La rédaction vous dit tout sur son impression du premier volume !

Le pitch

Quand Taro déclare sa flamme à Umi, son amie d’enfance, pour la 4ème fois de sa vie, elle dit enfin oui ! Malheureusement (pour elle !), le compte à rebours a commencé. Taro a un pouvoir spécial : celui de visualiser un décompte sur tous les êtres vivants qui ont moins de 100 jours à vivre ! Mais il existe un moyen de retarder le moment fatidique… C’est le début d’une histoire à la fois drôle et émouvante.

Couverture du tome 1 de 100 jours avant ta mort

Vivre chaque jour comme si c’était le dernier

100 jours avant ta mort est un manga surprenant par bien des aspects. Ses dessins, faussement brouillons, sont en réalité très travaillés notamment sur les gros plans des visages, rendant les personnages particulièrement expressifs. Cette singularité n’est pas sans faire penser aux genres seinen et josei. Je pense notamment à Goodnight I love you… à qui 100 jours avant ta mort ressemble sur le plan graphique.

Au-delà des coups de crayon, l’intrigue du manga se révèle, là aussi, assez originale. L’oeuvre tourne autour de deux personnages : Taro et Umi, un couple d’amis d’enfance qui découvrent la romance, mais pas seulement. L’histoire est traitée de prime abord, de manière typiquement shojesque tels que les prémices de l’amour et les sentiments qui en découlent (gêne, jalousie, joie…).

Mais en même temps, on constate une ombre au tableau dans la vie de nos deux protagonistes : la possible mort imminente d’Umi. À travers l’angle fantastique du manga, symbolisé par le don / maléfice de Taro, l’adage : “vivre chaque jour comme si c’était le dernier” prend tout son sens. Taro comme Umi, tous deux adolescents, sont confrontés à une situation aussi inédite que tragique, qui, pourtant, est traitée avec légèreté par l’auteur du manga.

Une surprise de taille pour Taro

À la limite du seinen, 100 jours avant ta mort s’avère assez perturbant, par le mélange des éléments comiques aux enjeux dramatiques. Si cela fonctionne, c’est en grande partie grâce au duo de choc composé par Taro et Umi. Tous deux sont plutôt attachants bien que finalement peu développés dans le premier volume du manga. On comprend que Taro est trèèèès émotif, courageux et réservé, alors qu’Umi est solaire, enjouée et attentionnée.

Leurs caractères différents permettent de former un couple complémentaire dont on a hâte de voir l’évolution. En revanche, leur recherche de solutions pour sauver Umi devient très vite, au fil des chapitres, redondante. Pour ne pas lasser ses lecteurs, l’auteur ajoute de nouveaux personnages aux backgrounds intéressants, qui donnent une bouffée d’air frais bienvenu au manga.

Mon avis sur 100 jours avant ta mort

Assez particulier par son traitement des événements, 100 jours avant ta mort est un manga sympathique et divertissant. L’oeuvre met au coeur de son propos la volonté de vivre de ses personnages, le tout sur fond de tendres sentiments. Si j’ai bien aimé l’ambiance comico-romantique du manga, j’ai nettement préféré me concentrer sur la résolution du mystère qui entoure le jeune couple. Pourquoi Taro peut-il voir l’espérance de vie de certaines personnes ? Umi va-t-elle réellement mourir ?  En tout cas, je suis impatiente de lire la suite !

Anna LESBROS

0 Comment

  • […] Dans le cadre de son inauguration en février dernier, trois titres sont sortis en simultané : 100 jours avant ta mort, Alter Ego et… Une touche de bleu. On vous dit tout sur ce dernier […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :