TOP 10 – Les génériques de Nana

Tout le monde connaît Nana, ne serait-ce que de nom. Œuvre pionnière du genre shōjo, le manga d’Ai Yazawa a marqué les esprits tant grâce à ses héroïnes que par les innombrables histoires et personnages qui les entourent. Intemporel, il a fêté ses 20 ans l’année dernière et sa conclusion se fait attendre depuis maintenant… douze ans. Pour ceux qui l’ignorent, la mangaka souffre d’une lourde maladie qui l’empêche d’achever le chef-d’œuvre qu’est Nana. Aussi, les fans prennent leur mal en patience en attendant le retour de l’auteure.

Fort de son succès international, le manga a été adapté en deux films en prise de vue réelle, mais aussi en un anime de 47 épisodes en 2006. Ce dernier, très fidèle au manga d’origine, est une vraie réussite. En plus d’une intrigue ficelée d’une main de maître par son auteure, ce qui a marqué les spectateurs dans l’anime, c’est aussi sa bande originale, composée de nombreux morceaux interprétés par Anna Tsuchiya (voix chantée de Nana au sein de Blast) et par Olivia Lufkin (Reira dans Trapnest), qui a su séduire.

À l’occasion de la sortie d’un coffret collector de l’anime en Blu-Ray, la rédaction vous a concocté son TOP 10 des génériques de l’anime culte. Et pour rappel, les classements rédigés par Katsuuu sont purement personnels. 😉

#10 – Anna Tsuchiya – LUCY

On démarre ce TOP avec un titre puissant et énergique. LUCY est une chanson dans la parfaite lignée des titres d’Anna Tsuchiya pour Nana. Le troisième opening de l’anime est fort, pêchu et ses “YEAH, YEAH, YEAH, YEEEEAH” résonnent dans la tête, bien après l’écoute. Dans les paroles, on ressent la volonté criante de l’interprète d’avertir la personne qui l’accompagne du danger qu’elle représente sur fond de guitare électrique et de batterie semblant toutes deux menaçantes.

#9 – Olivia Lufkin – Wish

Comment ne pas aimer cette chanson, franchement ? Dans Wish, deuxième opening de l’anime, la voix cristalline d’Olivia Lufkin se marie très bien avec le rock puissant de la partie instrumentale de la chanson, que l’on imagine très bien sous la forme du groupe Trapnest. Au niveau des paroles, la qualité est, là aussi, au rendez-vous : elles sont tout bonnement somptueuses et traduisent les tendres sentiments de Reira.

#8 – Anna Tsuchiya – zero

zero donne la pêche et le courage de tout affronter, ou presque. Alors que le titre a tout d’un opening, il n’en est pourtant rien : zero est une “insert song” de l’anime Nana, autrement dit une chanson que l’on va retrouver à différents moments de la série, ici généralement à l’occasion des concerts de Blast. À l’image du personnage de Nana Osaki, le titre porte sur le thème de l’amour de soi en dépit du regard des autres, dignement signifié par l’entêtant passage “I’m going my way”.

#7 – Olivia Lufkin – Winter Sleep

Cette sublime balade, jouée presque uniquement au piano et à la guitare acoustique, est la quintessence de la beauté du chant d’Olivia Lufkin/Reira. Chantée exclusivement en anglais, la langue maternelle de Reira, ou plutôt devrais-je dire Layla, Winter Sleep est une chanson d’amour remplie de douceur, touchante à souhait, que l’on peut aisément associer à l’affection que cette dernière porte à Takumi depuis de nombreuses années.

#6 – Olivia Lufkin – Starless Night

Starless Night est le deuxième ending de Nana. Le refrain, puissant, contraste avec le reste de la chanson bien plus calme, dégageant presque une certaine sérénité. Que ce soit dans les paroles ou dans la mélodie, le titre est assez semblable à Wish. En effet, sans grande surprise, Reira parle une nouvelle fois de sa solitude et de son amour qui la rend si triste. À noter la référence au symbole des étoiles dans l’anime et surtout dans le manga, qui fait écho à la relation entre Shin et Reira.

#5 – Anna Tsuchiya – Kuroi Namida

Le troisième ending de l’anime donne véritablement des frissons. La voix cassée d’Anna Tsuchiya s’accorde à merveille avec le chant de désespoir du personnage qu’elle incarne, Nana. Signifiant littéralement “larmes noires”, Kuroi Namida met en exergue la profonde tristesse que l’on peut éprouver lorsqu’on a le sentiment d’avoir tout perdu, rêves comme espoirs, au-delà des sourires de façade que l’on fait pour faire croire que tout va bien.

#4 – Olivia Lufkin – Shadow of love

Shadow of love est l’adaptation de la chanson emblématique Trust du manga, composée par Reira aux côtés de Shin… pour Takumi. À travers sa voix douce parfois brisée et les riffs de guitare, impossible de ne pas ressentir la solitude de Reira et ô combien elle souffre de son amour à sens unique pour son ami d’enfance. À titre personnel, cette chanson me donne, encore parfois, les larmes aux yeux tant celle-ci est incroyablement interprétée par Olivia Lufkin.

Pour voir le TOP 3, cliquez ici ! Ou cliquez sur le bouton !

bouton suivant my geek actu

Anna LESBROS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :