TEST – Superliminal

SORTIR DES SENTIERS BATTUS
5

En deux mots :

Une expérience vidéoludique dans la lignée d’un Portal ou d’un Stanley Parable. Un sacré OVNI qui vaut le détour.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Développé par Pillow Castle, Superliminal est une sorte de puzzle game en vue à la première personne, sorti le 12 novembre 2019. Dans la droite lignée d’un Stanley Parable, il vous fera vivre un voyage vidéoludique dont vous vous rappellerez longtemps.  Le titre est disponible sur PC, PS4, Xbox One et même sur Switch aux alentours des 15-20€.

Superliminal est un de ces OVNI vidéoludiques qui permet de faire une petite pause, une véritable bouée de sauvetage dans cet océan de triple A, se battant pour savoir qui possède les meilleurs graphismes, l’histoire la plus convenue et l’intelligence artificielle la plus déplorable. Mais ce sera une pause de courte durée car le voyage que propose Superliminal ne durera qu’entre 1h30 et 3h. De ce fait, je vous recommanderai de le faire d’une traite si possible, histoire de ne pas briser l’immersion. Si le début paraît basique et pas spécialement innovant, vous allez rapidement vous apercevoir que le titre faire preuve d’une grande ingéniosité. Certaines salles ont des constructions totalement alambiquées et les solutions ne sont pas toujours évidentes. Il est un de ces titres qui nous montre que l’on peut faire bien des choses en dehors de taper sur des trucs ou tirer sur des machins.

Le pitch

Suite à la publicité d’un certain docteur Price, proposant une thérapie par le rêve, vous décidez de vous rendre dans ce centre pour tenter l’expérience. Le jeu commence à ce moment, quand vous entrez dans le rêve. Vous commencez par effectuer divers tests pour vous familiariser avec le fonctionnement de ce dit rêve. Vous passerez ainsi d’une salle à l’autre en résolvant les énigmes jusqu’au moment où un souci se produit et vous ne pouvez plus vous réveiller. L’institut du Dr Price tente de son côté de vous en faire sortir tandis que vous, du vôtre, vous sombrez de plus en plus profond tout en enchaînant les situations plus étranges les unes que les autres… Parviendrez-vous a en sortir ? Resterez-vous coincé à jamais ? Êtes-vous réellement en train de rêver ? Allez-vous… mourir ? Autant de questions qui vous trotteront dans la tête tout au long de cette aventure hors du commun.

Gameplay

Je crois qu’on ne peut faire plus simple. Vous pouvez faire 3 choses. Vous déplacer, sauter et interagir avec les objets. L’élément central du jeu réside dans les échelles et les perceptives. La perspective est la réalité. En effet, vous pouvez attraper un objet en face de vous peu importe la distance à laquelle il est. Si vous le faites, il gardera sa taille à l’image à ce moment précis. En vous reculant, il aura la taille qu’il a l’air d’avoir s’il était placé là où vous le voyez. De cette façon-là, vous pouvez changer la taille des objets à volonté. Comme une image vaut mille mots, voici un exemple concret :

Voilà, toute la base du gameplay repose là-dessus. Mais parfois, surtout dans le dernier tiers du jeu, vous aurez de petites différences. Comme par exemple une pomme géante qui, quand vous essayez de la prendre, fait apparaître une nouvelle pomme mais un peu plus petite. Vous pouvez ainsi en créer une multitude jusqu’à atteindre la taille d’une cerise. Parfois, ce sera un objet qui est peint au sol qu’il faudra attraper. Si vous vous placez correctement, l’objet en trompe l’œil deviendra finalement un véritable objet et vous permettra ainsi de résoudre l’énigme de la salle.

La difficulté est assez sommaire et les solutions sont rarement difficiles à trouver. Il faut faire preuve d’un peu de logique et avoir la bonne perceptive. Évidemment, vous ne pouvez pas attraper tout et n’importe quoi, ce sera uniquement des objets bien précis. Mais le jeu sait tout de même se renouveler au bon moment pour ne jamais devenir redondant.

Mon avis

Disons-le tout de suite, Superliminal n’est vraiment pas pour tout le monde. Mais si ce genre de jeu est votre dada, ou que vous avez envie de vivre une expérience qui vous sortira complètement des sentiers battus, ce jeu est pour vous. Le level design de certaines pièces va au-delà de tout ce que vous avez vu dans votre vie de gamer. Il est court, mais faire un jeu de ce style sur une dizaine d’heures n’aurait eu aucun sens et la lassitude n’aurait pas tardé à pointer le bout de son nez. Il se veut captivant et intrigant comme peut l’être un bon film qui vous emmènerez là où vous ne pensiez pas aller. C’est un dépaysement qui en vaut largement le détour.

Billy-Dubos

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: