REVIEW – Futsal Boys!!!!!

REVIEW – Futsal Boys!!!!!

REVIEW – Futsal Boys!!!!!

REVIEW – Futsal Boys!!!!! Intéressant !

CARTON ROUGE
1.5

En deux mots :

Ne disposant d’aucune originalité ni de vrai point fort, cet anime est un ratage complet.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Futsal Boys!!!!! est un projet transmédia sur le futsal initié en 2019 par le studio d’animation Diomedea et BANDAI NAMCO Arts et Bandai Namco Entertainment. La franchise se compose d’un jeu pour smartphones, d’une série animée et de vrais matchs de futsal opposant les seiyū de chaque équipe. L’anime de 12 épisodes est sorti en janvier 2022 et est disponible sur Crunchyroll et Wakanim en France. Mais alors, qu’est-ce que ça vaut ?

Le pitch

Voilà une dizaine d’années que le football en salle suscite un engouement d’envergure mondiale. De nombreuses stars se révèlent également au Japon, si bien que les adultes comme les enfants montrent un réel enthousiasme pour la discipline sur tout l’archipel. Ébloui par le talent du joueur japonais Tokinari Tennōji lors de la finale de la Coupe du monde de la catégorie U18, Haru Yamato rêve de suivre les traces de son idole. Il se lance dans l’aventure du futsal en s’inscrivant dans le club sportif dédié du lycée Kōyō et y rencontre ses coéquipiers avec qui il affrontera de nombreux rivaux.

Du fut-age de gueule

Quand on lit le pitch de la série, on peut se dire que celle-ci a du potentiel d’autant que le futsal n’avait, jusqu’à présent, jamais été mis en lumière dans un anime. On s’attend alors à découvrir ce sport originaire d’Amérique latine apparenté au football, et ses spécificités. Mais que nenni ou presque : oui on voit que le sport se joue par équipe composée de 5 joueurs et que les matchs se déroulent par définition en salle (en plus ici ce n’est pas toujours le cas). Mais c’est tout et c’est bien dommage.

À cela s’ajoute un problème d’animation criant : le futsal est un sport réputé comme étant dynamique et riche en actions. Mais dans Futsal Boys!!!!!, le spectateur se retrouve confronté à de nombreux plans fixes et à des problèmes de rythme où on passe beaucoup trop de temps à regarder des images sans intérêt. Pas fou. Et comme le studio n’a, semble-t-il, pas bénéficié d’un gros budget pour l’anime, ces mêmes plans se répètent tout au long des douze épisodes. À titre personnel, je m’attendais à mieux de Diomedea, qui a produit entre autres Ahiru no Sora et Mayoiga (The Lost Village)

Un sentiment de déjà-vu (et pas qu’un peu)

Bon et à part par l’animation, qu’en est-il ? Eh bien là aussi ce n’est pas la joie. Pour faire simple, disons que le scénario et les personnages sont un copier-coller version Wish d’HaikyûOn retrouve le tandem principal composé d’Haru, jeune hyper enthousiaste qui ne connaît pas les bases du sport et veut devenir le « meilleur joueur » de tous les temps (très, trop shonenesque) et de Sakaki, prodige froid qui se la joue perso. Oui, oui comme Hinata et Kageyama. Et globalement toute l’équipe de Kōyō rappelle celle de Karasuno. On repassera pour l’originalité.

Coucou Kageyama et Hinata... heu je veux dire Sakaki et Haru.
Coucou Kageyama et Hinata… heu je veux dire Sakaki et Haru.

Mais ça ne s’arrête pas là question références : les joueurs de futsal, tous des bishōnens aux couleurs de cheveux les plus excentriques les unes que les autres, ont des coups spéciaux complètement irréalistes. Ça ne vous rappelle rien ? Mais si voyons, exactement comme dans Kuroko’s Basket et Inazuma Eleven.

Mon avis sur Futsal Boys!!!!!

Vous avez du temps à perdre ? Même là, ne regardez pas Futsal Boys!!!!!. Déjà pour toutes les raisons citées précédemment mais aussi pour la reprise dubstep de l’intro de Eye of the Tiger qui passe quasi en boucle dans tous les épisodes. Alors ok je suis dure. Mais sincèrement j’ai beau chercher, je ne vois pas beaucoup de positif dans cet anime et pourtant c’est rare. Si vous êtes à la recherche d’un anime de football, je vous recommande plutôt Ao Ashi ou Blue Lock qui font tant parler d’eux (et en bien).

Digiqole Ad
%d blogueurs aiment cette page :