REVIEW – Nevertheless, le drama coréen sexy ?

SE BRÛLER LES AILES OU PAS
3.6

En deux mots :

Nevertheless, est un drama qui se veut moderne et réaliste. Réussi sur bien des aspects, les derniers épisodes sont cependant un peu décevants en terme de rythme et de scénario.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Nevertheless, est un drama de Corée du Sud produit par JTBC Studios (Beyond Evil, 18 Again) lancé en juin dernier sur les écrans coréens et sorti le 29 août 2021 sur Netflix en France. L’histoire, basée sur le webtoon (ou manhwa si vous préférez) éponyme de Jeong Won, raconte le quotidien de jeunes adultes qui font face à la découverte des sentiments amoureux mêlés au désir charnel mais aussi d’eux-mêmes.

Les personnages principaux, Yu Na-bi et Park Jae-on, sont interprétés par un duo d’acteurs populaire, les talentueux Han So Hee (My Name, The World of the Married) et Song Kang (Love Alarm, Sweet Home). Le drama composé de 10 épisodes est réalisé et scénarisé par Kim Ga Ram (Vampire Détective, Devilish Charm). La série ayant beaucoup fait parler d’elle, la rédaction a décidé de s’y plonger. Verdict !

Le pitch

Yu Na-bi, étudiante en art, vient de rompre avec son petit ami qui l’a trompée et humiliée. Brisée et ne croyant plus en l’amour, elle rencontre dans un bar un charmant jeune homme avec un papillon sur la nuque, Park Jae-on. Ça tombe bien, le garçon, justement, aime bien papillonner. Les choses prennent une tournure inattendue pour Na-bi qui noue très vite une relation ami-amant avec Jae-on.

Un drama proche de la réalité

Nevertheless a causé bien de l’agitation auprès des fans de Kdramas. Entre glorification des relations toxiques, scandale d’adultère d’un acteur ayant conduit à sa censure sur écran et relation LGBT presque platonique, la série a été sujette à de nombreuses polémiques. Mais avant toute chose, commençons par le commencement : l’histoire et ses protagonistes.

Na-bi est une jeune adulte un peu perdue, qu’il s’agisse de ses ambitions professionnelles, de sa vie amoureuse et surtout d’elle-même. Mais elle n’est pas la seule dans ce cas-là. En effet, les nombreux personnages secondaires qui l’entourent sont tous plus ou moins dans la même situation. En cela, la série se veut moderne et réaliste.

Ji-wan et Sol

Ainsi, on s’identifie aisément aux personnages par leurs questionnements, leurs réactions ou non-réactions comme leur manque d’audace à des moments cruciaux. Je pense ici à l’attachante Sol et ses sentiments “cachés” pour sa meilleure amie Ji-wan. Et puis, il y a Jae-on. Le jeune homme sait ce qu’il veut et ne veut pas, notamment être en couple. Cela ne l’empêche pas de s’amuser avec des demoiselles dont la protagoniste Na-bi avec qui il établit une relation que l’on voit finalement peu dans les dramas.

Du sexe dans une série coréenne ? Ça alors !

Jae-on est l’archétype du garçon beau, mystérieux, qui joue de son charme. Si Na-bi est elle aussi consciente de ce fait, elle cède pourtant rapidement à la tentation. Les deux jeunes gens entament alors une relation charnelle dans laquelle s’entremêlent des sentiments amoureux naissants. Fait rare dans un drama coréen, le spectateur a même droit à quelques scènes osées (légères quand même, n’abusons pas). Enfin une série moderne qui parle de sexe et de relation libre !

Na-bi et Jae-on

Pourtant, ce n’est pas ce pourquoi la relation entre Na-bi et Jae-on a tant fait jaser. Si au début leur relation est plaisante à suivre, elle devient lassante à cause du développement des deux personnages (notamment Jae-on qui n’en a pas vraiment). Dès le départ, il ne fait pas l’unanimité, que ce soit auprès des spectateurs qui le jugent toxique, que du point de vue de Na-bi, qui a conscience de “danger” qu’il représente pour elle. Le fait qu’elle tombe droit dedans en a agacé beaucoup. Pourtant, c’est finalement assez réaliste et ses choix sont similaires à ceux que l’on peut faire dans la vraie vie. D’ailleurs, mention spéciale à Song Kang et Han So Hee pour leur alchimie qui fonctionne du tonnerre.

Qu’est-ce que l’amour, finalement ?

Alors attention Nevertheless, ce n’est pas que l’histoire d’une relation libre entre deux jeunes gens perdus. Le drama met en exergue plusieurs histoires d’amours différentes, leur épanouissement ou à l’inverse leur fin.

Gyu hyeon et Bit-na

Outre Jae-on et Na-bi, les autres personnages de la série éprouvent aussi leurs premiers émois amoureux. Que ce soit Do Hyeok, Sol, Bit-na, Gyu-hyeon ou même le duo de professeurs (difficile à appeler couple), chacun a sa perception des sentiments de l’autre et réagit à sa manière. Proche de la réalité, la série met là aussi des obstacles sur leur route tels que beaucoup d’incompréhensions, quiproquos, mauvaises communications et surtout non-dits. En cela, le drama est plutôt une réussite.

Néanmoins…

Beaucoup de choses ne vont pas. Alors oui la série met en avant les problèmes auxquels les couples peuvent faire face, et ça c’est bien. Mais paradoxalement elle ne creuse pas suffisamment ses personnages. Jae-on par exemple se veut mystérieux mais il l’est tout autant pour Na-bi que pour le spectateur !  Nous n’avons que peu d’informations sur son passé, notamment sa relation avec sa mère ou même son ex. Côté personnages secondaires, c’est la même histoire : on ne connaît pas grand chose de Ji-wan ou même de Bit-na finalement. Dommage surtout quand il s’agit de personnages de caractère !

Na-bi et Jae-on en pleine discussion

Autre défaut et pas des moindres : le rythme de la série. Autant la première moitié du drama est intéressante, autant les derniers épisodes sont vraiment interminables. Les dialogues ne sont pas des plus fins et côté scénario, on tombe dans le classique et facile “je t’aime, moi non plus” et ce pour quasiment tous les couples du show. En parlant de ceux-ci, quel dommage que la relation entre Sol et Ji-wan ne soit pas plus développée, un vrai gâchis.

Idem pour celle entre Bit-na et Gyu-hyeon mais cela est dû, comme évoqué plus tôt dans l’article, au scandale d’adultère auquel est lié l’interprète de Gyu-hyeon. À cause de celui-ci, la chaîne de télévision diffusant Nevertheless, et par extension Netflix, ont réduit au maximum sa présence à l’écran. Le rendu est du coup un peu frustrant pour le spectateur qui a l’impression de voir les personnages interagir avec lui parler seuls.

Mon avis sur Nevertheless,

En dépit de ses défauts, j’ai globalement apprécié Nevertheless,. Vous l’aurez compris, son aspect réaliste est ce qui m’a le plus plu (oui, j’ai beaucoup dit ce mot dans cet article) : les romances sont plutôt bien amenées et les personnages attachants pour la plupart. Au niveau de la distribution, rien à dire, les interprétations sont au top. La photographie épurée et la bande-son en adéquation avec l’histoire sont également un point positif du drama. Malgré tout, j’ai quand même eu du mal à terminer Nevertheless, notamment en raison du rythme des derniers épisodes, bien trop lent et aux arcs narratifs assez répétitifs. Pour conclure, je vous conseillerais de regarder la série par curiosité mais ne pas avoir de trop grandes attentes sur celle-ci.

Anna LESBROS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :