REVIEW – The Quintessential Quintuplets S2

UN CINQUIÈME D'UN TOUT
3.9

En deux mots :

Avec son ambiance feel good (du moins, presque toujours) et ses quelques twists bien sentis, la saison 2 de The Quintessential Quintuplets se révèle efficace et prenante.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Cette deuxième saison de The Quintessential Quintuplets survient deux ans après la première, qui avait cartonné aussi bien au Japon qu’à l’international. Disponibles sur Crunchyroll, les deux saisons, composées chacune de douze épisodes, racontent le quotidien d’un jeune professeur particulier et de ses cinq élèves, des sœurs qui plus est. Bien sûr, rien n’est simple : entre développement de sentiments amoureux et quête de soi, les cours sont hauts en couleur. Mais alors, cette seconde saison est-elle à la hauteur de la première ? On vous dit tout.

Le pitch

Cette nouvelle saison reprend directement après la fin de la première, faisant suite à l’arc du voyage scolaire, qui fut plein de rebondissements. Au retour de celui-ci, les cours de Fûtaro continuent, mais rien n’est plus comme avant… en effet, chaque sœur semble développer des sentiments pour leur professeur particulier. En parallèle, des imprévus vont bouleverser le quotidien de nos quintuplées préférées.

Une quintuple dose de romance

Suite aux événements de la première saison, le mystère qui entoure la future épouse de Fûtaro est toujours de mise. Mais de quelle sœur Nakano peut-il bien s’agir ? Au fil des épisodes, des indices se superposent les uns après les autres. Est-ce la timide Miku, l’intrépide Nino, l’énergique Yotsuba, la stratège Ichika ou bien la tendre Itsuki ? Beaucoup de spectateurs n’ayant pas lu le manga, qui s’est conclu l’année dernière, font leur enquête pendant cette seconde saison, qui s’est fait attendre. Parmi les raisons de cette attente, un changement de studio à la production. Alors que la saison 1 était dirigée par Tezuka Productions (Astro Boy, Dororo), la deuxième est menée par Bibury Animation Studios à qui l’on doit notamment Azur Lane et Grisaia : Phantom Trigger The Animation. Dans le cadre de cette nouvelle saison de The Quintessential Quintuplets, on constate, en effet, quelques changements visuels : le chara-design semble plus détaillé et surtout, les yeux de Fûtaro, autrefois bleus, sont désormais jaunes, ce qui peut décontenancer. Malgré tout, ce nouveau soin apporté aux traits et aux décors de l’histoire est globalement appréciable et surtout de bonne facture. Côté son, si l’OST dans son ensemble se veut discrète, l’opening Gotobun no Katach est, quant à lui, dans la lignée de l’anime : girly, punchy et dégoulinant de paillettes et d’amour. À l’inverse, l”ending Hatsukoi est empli de douceur.

Mais alors, qu’en est-il de l’intrigue ? Eh bien, pour faire court, les sœurs passent à l’offensive, et ce pour le plus grand désarroi de leur professeur. Alors que la saison 1 révélait les personnalités de chaque sœur et leur relation singulière avec Fûtaro, la seconde accélère les choses en développant les moments de romance. Ainsi, si on retrouve une Nino toujours très frontale et une Miku pleine de bonté, on découvre aussi une face plus sombre de certaines protagonistes à l’image d’Ichika pour qui tous les coups sont permis. On s’éloigne de l’ambiance chaleureuse de la première saison pour se diriger assez vite vers ce qui semble être une guerre sentimentale entre sœurs. Mais rassurez-vous, en dépit de ce conflit, les moments tendres sont aussi nombreux. Les relations entre les sœurs sont davantage mises en avant, permettant ainsi de mieux comprendre leurs liens. Idem sur le plan de leur individualité, qui est au coeur des préoccupations de chacune des soeurs comme en témoigne la dispute entre Nino et Itsuki en début de saison. Si on se plaît à découvrir de nouvelles facettes des quintuplées, c’est également le cas de Fûtaro, moins naïf que ce qu’il paraît, et de nouveaux personnages qui intègrent le récit. Parmi ceux-ci, le père des jeunes filles, que l’on ne voit finalement que trop peu. Mais c’est surtout l’apparition de la mystérieuse Rena qui marque cette nouvelle saison. Qui est-elle ? Mystère, mystère…

Des raccourcis en veux-tu, en voilà…

Si cette saison 2 se révèle efficace et presque addictive, en revanche, il y a quelques points négatifs. Le plus important d’entre eux est, sans aucun doute, les rushes. En effet, par rapport au manga de Negi Haruba, certains scènes de l’histoire sont coupées et/ou déplacées au cours de la saison, ce qui, ne nous mentons pas, est assez déboussolant et même frustrant. S’ajoute à cela un problème de rythme sur une poignée d’épisodes : en effet, certains passages romantiques sont entrecoupés par des séquences humoristiques de manière assez abrupte (d’accord, c’est fréquent dans les animes du genre, mais pour le coup, c’est assez mal placé). Enfin, et je m’arrêterai là, on a, une nouvelle fois, un fan service particulièrement agaçant et inutile avec notamment des plans resserrés sur les cuisses et poitrines des sœurs. Mais mis à part ces éléments un peu dérangeants, cette saison demeure sympathique et efficace.

Mon avis

J’ai beaucoup apprécié mes retrouvailles avec les personnages, deux ans après la première saison, d’autant que j’ai réussi à échapper à la tempête de spoilers concernant la future mariée. Dans cette nouvelle saison, les filles passent à l’action, et ce n’est pas pour me déplaire. Enfin, ça bouge ! En parallèle, voir l’évolution des personnages se révèle plaisant, en particulier celle de Nino, qui dévoile une facette particulièrement attachante. En revanche, j’aurais bien aimé en voir plus d’Itsuki, qui est moins mise en lumière que les autres durant cette saison. En dépit de ses quelques bémols, je dirais que nous tenons ici une bonne saison avec une direction artistique de qualité et un récit toujours aussi prenant. Maintenant, rendez-vous en 2022 avec la sortie d’un film au Japon qui fera suite à l’anime. Une question demeure : la fin sera-t-elle la même que celle du manga ? Rien n’est moins sûr.

Anna LESBROS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :